Les algues pour pallier à la malnutrition

Nourrir une population mondiale estimée à plus de 9 milliards de personnes d’ici 2050 constituera pour l’humanité entière un vrai challenge. Pour répondre à cette forte demande de nourriture dans le futur, plusieurs solutions sont envisagées dont notamment la culture des algues. Cultiver ces êtres vivants peut réellement permettre de faire face aux besoins croissants de nourriture à travers la planète ? Cet article répond succinctement à cette interrogation capitale.

La consommation d’algues : un remède efficace au problème de malnutrition

En tant qu’aliments, les algues sont particulièrement riches en nutriments indispensables. C’est l’une des raisons pour lesquelles sa consommation pourrait la solution à la problématique de la malnutrition des populations dans certaines parties du monde notamment dans les pays en développement. Sur une parcelle d’une superficie d’un hectare et annuelle, il est possible de produire environ 50 tonnes de protéines avec la spiruline par exemple qui est une forme d’algue très répandue.

C’est pourquoi la culture de celle-ci est fortement recommandée par la FAO et l’OMS. Enrichi en protéines et en fer, cette micro algue constitue un aliment d’un grand intérêt.  Grâce à cette forte valeur nutritionnelle, ce type d’algue peut être consommé par les enfants sans aucun risque. Pour vous donner un aperçu des propriétés nutritionnelles de la spiruline, vous devez savoir que celle-ci comprend 65% de protéines, 12% de glucides, 10% de minéraux et vitamines, 6% de lipides, 5% d’eau ainsi que 2% de fibre.

Comme on peut le voir, c’est un aliment complet qui a le potentiel nécessaire pour répondre aux besoins des individus en termes nutritionnels. En plus, les algues séduisent par le rendement annuel remarquable à l’hectare. C’est le cas surtout de la spiruline qui est l’une des formes d’algues dont la culture est autorisée sur le continent européen.

La culture des algues : une alternative intéressante pour pallier l’insuffisance d’espaces agricoles dans le futur

L’autre raison pour laquelle la culture d’algues peut être la solution idoine pour résoudre la problématique de la demande croissante de nourriture réside dans la possibilité de la pratiquer même dans l’éventualité d’une pénurie de surfaces agricoles. Dans un souci d’optimisation des terres cultivables, se tourner vers une culture à grande échelle de ces êtres vivants maritimes constitue une solution doublement avantageuse.

On pourra alors obtenir une quantité importante d’aliments sur de petites surfaces. Les problèmes liés à l’exploitation propice pour la culture seront ainsi résolus de manière durable. En plus, la richesse exceptionnelle en protéine et en fer est aussi un atout des algues à exploiter pour garantir une alimentation saine en vue d’endiguer efficacement les problèmes de malnutrition dans un grand nombre de pays en développement.